Hébergement Gratuit de site Internet

Free – L’hébergement gratuit historique de Free.

LWS – 2 GB d’hébergement avec chaque nom de domaine

OVH – 10 Mo d’espace disque, 1 compte mail et PHP avec chaque nom de domaine

Byet Host – disque illimité, MySQL, PHP, SSL et pas de pub.

Freewebhostingarea – Apache, PHP, MySQL et 1,5 GB de stockage

Atspace – 1 base, 1 GB d’espace disque, bande passante illimitée, 1 boite mail et pas de pub.

WebFreeHosting – 1 GB d’espace disque, 5 GB de transfert, PHP, MySQL pour 0 euro.

Award Space – Jusqu’à 4 sites web, la possibilité de mettre un CMS (WordPress / Joomla), et pas de pubs.

5gbFree – 5 GB d’espace, 20 GB de bande passante, 3 bases MySQL. N’est plus gratuit en 2020.

PlanetHoster – 750 MB d’espace disque, 2 sous-domaines, 2 emails, 2 comptes FTP, 2 bases MySQL, PHP, SSL, scripts d’install pour CMS.

Netlify – Permet d’héberger des pages statiques sur votre propre domaine

Github Pages – Permets de créer et héberger des sites pour vos projets hébergés sur Github.

WebSelf – 5 pages web et un sous-domaine gratuit.

11VM – Bande passante illimitée et différentes offres.

50Webs – 500 MB d’espace disque, 10 GB de trafic, pas de pub et une centaine d’emails

Umbreon Network – 250 MB de stockage, 2,5 GB de bande passante, PHP et MySQL.

TuxFamily – Hébergement gratuit avec PHP.

Toile Libre – 1 Go d’espace, FTP et PHP

Nexgate – PHP, MySQL, FTP, SSL, Email et de 50 à 500 Mo d’espace disque.

Inulogic – Gratuit durant 2 mois. PHP, 2 bases MySQL.

Free Hostia – 5 domaines, 250 MB d’espace disque, 6GB de trafic par mois, 3 comptes mails, base MySQL de 10 MB.

InfinityFree – Bande passante et espace disque illimité, pas de pubs et plus de 400 scripts, application ou CMS à ajouter en quelques clics.

HelioHost – Actif depuis 12 ans, dispose d’une grosse communauté. PHP, ASP.net, Python, Perl, MySQL, parmi d’autres.

LesCigales.org – 2 bases MySQL, Perl, Python, Ruby, PHP et 100 Mo d’espace disque. Fiable dans la durée (existe depuis 2003 !).

2freehosting – 20 GB d’espace disque + 150 GB de bande passante, 5 sous-domaines, pas de pubs, tâches crons, POP3, support WordPress … mais semble à l’abandon. À vos risques et périls.

Surge – uniquement pour du statique (HTML, CSS et Js) mais tout se passe en ligne de commande donc plutôt orienté dev front-end.

Neocities – sorte d’enfant spirituel des anciennes pages statiques Geocities. Outil en ligne de commande, éditeur HTML …